Free!

Publié le

SPLASH FREE by STYLE FIVE on Grooveshark

Bonjour à tous !

Peu d'activité en ce court mois de février, mais je prends quand même le temps de vous écrire un article avant la fin de l'hiver. Je prépare en parallèle de mes cours de japonais à la fac le concours d'entrée à Sciences Po Lyon, ce qui explique ma faible présence, mais là n'est pas le sujet. Après avoir entendu des tonnes d'éloges sur la série animée Free! depuis cet été, puis après confirmation de notre professeur d'Histoire Culturelle (spécialiste du manga) que c'était très bon, je me lance et vous fais un petit topo !  Sachez aussi que c'est la seule série que j'ai pris le temps regardé depuis presque trois ans...

 

FREE! (Furii!) est une série animée japonaise réalisée par Hiroko Utsumi et prouite par le studio Kyoto Animation (Lucky☆Star, K-On!). La première saison a été diffusée au Japon durant l'été 2013 (du 4 juillet au 26 septembre) et une seconde saison est prévue pour l'été 2014. Il s'agit d'une adaptation en 12 épisodes de 22 minutes d'une light novel (type de roman japonais destiné aux jeunes adultes) de Kōji Ōji intitulée High Speed!

Free!

 

S Y N O P S I S

L'histoire commence pendant la jeunesse de quatre camarades de classe : Haruka, Makoto, Nagisa et Rin. Ils ont tous participé et remporté un tournois de natation lors d'un relais commun alors qu'ils n'étaient encore qu'à l'école primaire, mais ont fini par se perdre de vue par la suite.

Free!

Quelques années plus tard, Haruka, Makoto et Nagisa se retrouvent lors de leur entrée au lycée, tandis que Rin tente de devenir nageur olympique dans un établissement en Australie. C'est alors qu'il revient au Japon pour affronter à nouveau Haruka lors d'une course entre nageurs.

Free!

Peu de temps après, Nagisa décide de créer un club de natation au lycée et de remettre la piscine en état. Ainsi se créé le club de natation du lycée Iwatobi, auquel vont se joindre d'autres membres comme Rei et Kou pour faire de ce club un succès et remporter les prochains tournois face à l'équipe de Rin, tout en les rapprochant à nouveau.

Free!

 

I M P R E S S I O N S

Je trouve toujours plus difficile de donner son avis et d'écrire un article à propos d'une série animée ou d'un manga que d'un film. La raison est sans doute qu'un film est plus court et qu'il est plus facile d'en avoir une vue d'ensemble. Ceci dit Free! a fait beaucoup d'émules cet été, autant au Japon que partout dans le monde, avec de nombreuses parodies, dōjinshi (mangas amateurs), cosplay et j'en passe, ce qui est la plupart du temps synonyme de popularité. Ainsi je connaissais déjà l'existence de Free! sans même avoir eu besoin de jeter un œil sur les nouvelles sorties, puisque tout le monde en parlait.

Free!

La première chose que l'on remarque et qui fait sûrement un peu sortir Free! du lot, c'est l'objectivation du personnage masculin. On a l'habitude dans les séries animées, et particulièrement japonaises, de voir les personnages féminins mis physiquement à leur avantage, bien que la chose puisse au contraire paraître dégradante voire mettre mal à l'aise. Qui n'a jamais été étonné du tour de poitrine des héroïnes ou aperçu furtivement une petite culotte dans un épisode de One Piece ou d'Evangelion ? Et même dans les films de Miyazaki ! Free! permet ainsi à la gente féminine de se venger de toutes ces années de déformation, en objectivant les hommes. Et Dieu sait que c'est facile quand il s'agit de natation !

Vous pourrez donc, mesdames (et pourquoi pas messieurs), admirer la musculature des nageurs en toute liberté et vous dire que finalement, il y a un peu de justice dans ce monde ! Même si ça ne vaut sûrement pas les JO d'été.

Free!

Ainsi défilent une flopée de triceps, biceps, abdominaux et j'en passe, le tout à travers une animation très réussie, voire fluide pour rester dans le thème. On apprécie de regarder une série sur un thème original et pour le moins rafraîchissant. Je vous recommande d'ailleurs le manga Amanchu! (publié chez Ki-oon) dans le même genre, sur la plongée sous-marine.

S'agissant du scénario, on retrouve un schéma classique mais néanmoins bien mené, de la bande de pote avec un mystérieux taciturne, un gentil ours inquiet, un petit excité qui fait des câlins à tout le monde, et un rival. Le tout avec un humour frais et efficace, et une morale sur le travail de groupe et l'amitié sincère.

Free!

C'est donc un bon point que j'attribue à Free!, qui sait sortir du lot tout en allant à l'essentiel. 12 épisodes, c'est court et on a pas le temps de s'ennuyer, et je trouve personnellement que les séries courtes sont les plus agréables. Pour vous dire, il ne m'a fallu que deux jours pour la finir et j'attends avec impatience la suite pour me rafraîchir cet été. Bref, du soleil, des personnages attachants, on a qu'une envie, c'est d'aller piquer une tête une fois la série terminée... et pourquoi se (re)mettre à la natation !

Je vous laisse donc avec l'opening, la série étant entièrement disponible sur le site communautaire Hinata Online !

Publié dans Anime

Commenter cet article

Alethios 01/03/2014 10:59

Honte à moi, j'avoue n'en avoir jamais entendu parler...
Peut-être mon manque de temps m'a empêché de traîner dans les profondeurs des gros bonnets de l'industrie du Manga...
Mais qui sait si je peux, je mouille le maillot et je me jette à l'eau !
J'aurai vu Free! et j'aurai tout compris ! ^__^