Arrietty, le petit monde des chapardeurs

Publié le par Alex

The Neglected Garden by Cécile Corbel on Grooveshark

Bonjour/Bonsoir à tous chers lecteurs !

J'ai aujourd'hui eu la grande chance de voir Arrietty, la dernière merveille des Studios Ghibli, au cinéma en avant- première ! Je vais donc pouvoir vous donner mon avis avant même qu'il sorte, pour que vous ayez absolument envie d'aller le voir après cet article ! ^^ (Ale-kun a dit que je vendais bien !) En route donc pour une belle aventure dans le monde des chapardeurs !

 

ARRIETTY, LE PETIT MONDE DES CHAPARDEURS (Karigurashi no Arrietty), est la dernière production en date des excellents Studios Ghibli. Il s'agit du premier film réalisé par Hiromasa Yonebayashi (qui travaille chez Ghibli depuis 1996) sur un scénario du grand Miyazaki inspiré du roman de Mary Norton intitulé The Borrowers (littéralement Les Chapardeurs)

Sorti le 17 juillet 2010 au Japon, cet autre chef-d'œuvre des studios a attiré plus de 7,5 millions de spectateurs, décrochant ainsi un record d'entrée au Japon pour un premier film d'un réalisateur japonais. La sortie française quant à elle est prévue pour le 12 janvier prochain.

Arrietty, le petit monde des chapardeurs

 

S Y N O P S I S

De nos jours, dans la campagne au large de Tokyo, dans une vieille maison perdue au cœur d'un immense jardin à la flore resplendissante, vit une famille de chapardeurs. Les chapardeurs sont de tout petits êtres à l'apparence humaine, qui vivent de ce qu'ils empruntent ici et là chez les humains, en si petite quantité que ceux-ci ne s'en aperçoivent pas. Cependant, il est primordial de ne jamais être vu par les humains, sous peine d'être contraint à déménager. Arrietty est l'une d'entre eux, installée avec ses parents, dans un petit nid fait de bric et de broc sous le plancher de cette maison.

Arrietty, le petit monde des chapardeurs

Un beau jour, alors qu'Arrietty était partie chercher quelques feuilles de lauriers, elle aperçoit Shô, un jeune garçon malade, venu passer quelques jours dans cette maison de campagne, avant de subir une grave opération. Cachée alors derrière les feuillages, elle pense ne pas d'être fait repérer...

Arrietty, le petit monde des chapardeurs

Le soir même, Arrietty est en route avec son père pour son premier chapardage, dont l'objectif est d'aller chercher un morceau de sucre et un mouchoir en papier. Celà peut paraître ridicule dit comme ça, mais quand on mesure à peine cinq petits centimètres, ça devient vite un grand périple, que va donc vivre notre chère héroïne. C'est alors qu'elle va de nouveau rencontrer Shô, le jeune garçon.

Notre amie Arrietty sait que les chapardeurs doivent restés cachés, mais Shô semble être différent des autres humains... La rencontre entre petits et grands sera à l'origine de bien des aventures pour nos amis les chapardeurs...

Arrietty, le petit monde des chapardeurs

 

I M P R E S S I O N S

Cela ne va sûrement pas vous étonner, mais ce film est une pure merveille, s'il y avait des adjectifs plus forts je les utiliserai encore et encore pour vous en parler pendant des heures entières... Mais non restez là ! J'en ai pas pour (trop) longtemps... de toute façon il faudrait être fou pour ne pas en vouloir plus sur cette petite merveille.

Bien, revenons à nos moutons, ou plutôt à nos chapardeurs. Graphiquement parlant, comme tous les films des Studios Ghibli, c'est irréprochable, magnifique, resplendissant, j'ai même presque trouvé ça mieux que les autres (mais c'est sûrement parce que c'est le seul que j'ai vu sur grand écran, et que de toute façon, ils ne peuvent qu'aller en progressant ^^). Ce film n'est pas seulement un film pour tout vous dire, quand on le regarde, on a vraiment l'impression de vivre une aventure, et d'être projeté dans un autre monde, à savoir celui des chapardeurs.

Pour vous donner un exemple, quand Arrietty arrive dans l'immense cuisine de la maison pendant son premier chapardage, on ressent presque un vertige face aux décors si imposants qu'ils en feraient pâlir plus d'un (oui ,vous, chers blogueurs, qui êtes si fâchés avec les décors ^^). Aussi le niveau de détail et de soin est incomparable, la lumière, très présente dans ce film, amplifie le tout par des effets somptueux. Je vous mets quelques images, histoire que vous vous fassiez une idée de ce que l'on peut voir au début, quand Shô découvre cet immense jardin :

Arrietty, le petit monde des chapardeursArrietty, le petit monde des chapardeurs
Arrietty, le petit monde des chapardeursArrietty, le petit monde des chapardeurs

Je pense que ces images parlent suffisamment d'elles même pour que je n'ai pas besoin de les commenter. Vous avez en face de vous Ghibli dans toute sa splendeur.

Bien sûr tout ça n'est pas muet, un Ghibli ne serait pas un Ghibli sans sa musique enchanteresse et magique. Pour la première fois dans l'histoire des studios donc, c'est une étrangère qui s'est chargée de la bande son, plus précisément une harpiste bretonne que vous connaissez déjà : Cécile Corbel.

Pour la petite histoire, elle s'est retrouvée à la production de la bande son du film par le fruit du hasard (comme quoi, il fait parfois bien les choses). Les films de Ghibli l'inspirant énormément dans son domaine qu'est la musique, elle a envoyé un de ses CD aux studios en gage de remerciement. Le présent est arrivé au Japon pendant que l'équipe en charge d'Arrietty cherchait alors quelqu'un pour s'occuper de la musique. Je pense que vous aurez compris que la harpiste, ayant un talent certain, et sa musique correspondant tout à fait aux goûts des studios (et aux notres, évidemment !), ne pouvait qu'être la personne qu'ils cherchaient.

Arrietty, le petit monde des chapardeurs

Digne d'un Hisaishi, Cécile Corbel s'est mise au travail pour réaliser cette bande son du mieux qu'elle le pouvait, et chose promise, chose due, c'est une excellente réussite. Elle arrive avec brio à nous projeter dans un univers magique, à nous faire rêver pendant toute la durée du film, bref, elle est en parfaite symbiose avec les images apportée par le studio nippon.

Enfin, ce film nous fait réfléchir. En effet, comme dans les films de Miyazaki, le thème de l'écologie et de la nature est omniprésent. Ainsi, Arrietty, le petit monde des chapardeurs, par l'intermédiaire de ces lilliputiens, nous fait réfléchir sur les espèces en voie de disparition et nous invite à y prêter plus attention, nous rappelle que de petites espèces sont là en train de s'éteindre, sans même que l'on ne s'en aperçoive.

De fabuleuses scènes d'entre aide et de solidarité sont aussi de la partie pour vous montrer que tout est bien plus simple quand on est plusieurs (surtout quand on est petits).

Arrietty, le petit monde des chapardeurs

Bien, je dois vous dire que ce film est sans mentir le plus beau que j'ai pu voir au cinéma, et ce de très loin. Je pense que l'on peut allégrement remercier Yonebayashi pour cette admirable réalisation, et le remercier aussi une deuxième fois encore plus amplement, puisque le succès d'Arrietty a sans nul doute sauvé les studios Ghibli alors en difficulté d'une fermeture définitive. De ce fait, Miyazaki va pouvoir réaliser son prochain film sans se soucier de l'avenir de la maison, puisque je pense que le successeur qu'il cherchait depuis longtemps s'est enfin montré.

Si j'avais quelque chose à dire pour finir cet article, ce serait quelque chose de très simple comme : si vous cherchez quelque chose pour vos beaux yeux d'ici quelques jours, surtout ne manquez pas ce film qui saura les éclairer d'une lumière radieuse. Une créa de ma part sur ce chef-d'œuvre sera sans doute au rendez-vous dans le prochain article !

Chapardeusement,

Votre hôte. (Alethios)

Arrietty, le petit monde des chapardeurs

Publié dans Cinéma

Commenter cet article

MuGeN 17/01/2011 23:16



Promis, j'irai le voir O_O


Quel article! Si tu étais pasteur, tu m'aurais fait rejoindre ton église sur le champ! x) 



Alex 18/01/2011 07:03



Héhé, c'est foutu maintenant t'as plus le choix x)


Lol, à ce point là ^^ J'irai en dire deux mots au pape alors, s'il a besoin d'un peu de Pub x)



Krilin 17/01/2011 02:00



Très bon article descriptif, j'en suis fan, j'ai acheter le book, les croquis de chateau dans le ciel, la raison.. les décores.



Alex 17/01/2011 06:58



Merci ^^


Comment ne pas être fan ? ^^



Alethios 16/01/2011 15:05



Alex, marchand de rêve ! VRP officiel des Studios Ghibli ^^


Enfin, je peux venir commenter. Désolé pour le retard mais j'attendais d'avoir vu l'oeuvre pour lire ton article et c'est chose faite depuis ce matin seulement (je préfère ne rien savoir d'un
film à l'avance quand je suis sûr d'aller le voir).


Je reconfirme, tu vends bien ^^ et je ne peux que cautionner chacun de tes compliments sur ce chef-d'oeuvre.


Les décors atteignent un niveau tel que mon esprit en a eu des vertiges ^^ et la musique bien qu'un peu moins japanisante colle merveilleusement au film.


Les personnages sont excellents. J'ai bien aimé le look Mononokesque de Spiller, qui d'ailleurs ressemble étrangement je trouve à Huckleberry Finn de la série anime Tom Sawyer (même si je suis
probablement le seul à le penser).


Bref, de la magie en barre ! Vivement ton Fan-Art ! (peut-être vais-je m'y tenter également...)



Alex 16/01/2011 20:17



Je suis sûr qu'il vont gagner au moins quelques millier d'entrées grâce à moi... je devrai peut-être leur en parler xd


Je comprends, moi aussi je préfère avoir toute la surprise, mais bon pour celui-là j'ai eu un peu de mal à résister, si bien que j'ai écouté la bande-son une semaine avant d'aller le voir... mais
je l'ai encore plus appréciée devant le film *w*


Merci de (re)confirmer mes talents de vendeur de rêve *w* (je vais avoir du mal à marcher après ça xd)


Oui Spiller a tout à fait ce look Mononokesque comme tu dis ! Je me suis fais la même remarque ^^ (un peu "brut" quoi xd) Et c'est vrai aussi qu'il ressemble légèrement à ce personnage de Tomw
Sawyer ^^


Vivement oui... ou pas XD (pour toi c'est fait, et très réussi d'ailleurs ^^)


 



crea-leart 16/01/2011 12:39



* il ne faut pas se fier à la pub il ne faut pas se fier à la pub il ne faut pas!! rahh c'est trop dur!! :O * nan bon ben chuis obligée d'admettre; tu vends bien XD



Alex 16/01/2011 20:09



Hinhin, t'as vu ça comme j'suis fort :P



itachi 16/01/2011 09:42



hello!!


je viens te souhaiter un bon dimanche!


meilleurs voeux à toi aussi


@ bientot



Alex 16/01/2011 09:58



Merci beaucoup, bon dimanche à toi aussi ^^